Équipe du Cefil Carte d'identité du Cefil Missions et activités du Cefil Concours de l'Insee Contact
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Se former au Cefil
Le Projet enquête est une expérience unique à l'Insee : de la rencontre du commanditaire à la présentation des résultats
Bulletin individuel du recensement de la population
Dans le cadre de leur formation initiale, les contrôleurs-stagiaires doivent réaliser une enquête complète depuis la rencontre avec un commanditaire extérieur jusqu'à la présentation du travail et des résultats. Ce projet, à vocation pédagogique, est une mise en situation professionnelle "réelle" mais en modèle réduit, puisque l'enquête se déroulera sur une durée très courte, trois mois, au lieu d'une année, voire plus dans certains cas. C'est l'occasion de mettre en oeuvre les compétences et connaissances acquises au cours des premiers mois au Cefil.

Trois mois pour concevoir et réaliser l'enquête : un vrai défi pédagogique pour tous

Les stagiaires sont répartis en groupes de 10 à 11 personnes.  En 2016, il y a 6 groupes et donc 6 enquêtes différentes. Chaque groupe constitue une équipe de projet et travaille de façon autonome sur son enquête sous l'accompagnement d'un formateur-référent. Le projet s'étale sur trois mois, de la mi-décembre à la mi-mars.
Ce projet a avant tout une vocation pédagogique et ne prétend pas se substituer à une enquête traditionnelle Insee. Une enquête Insee, réalisée en Direction régionale ou à la Direction générale nécessite beaucoup plus de temps: au minimum de l'ordre d'un an et, pour les plus complexes, de trois à quatre ans. L'objectif pédagogique est de faire participer les stagiaires à toutes les étapes d'une enquête ; ce qu'ils n'auront, dans leur futur parcours Insee, jamais l'occasion de reproduire sur un seul et même poste.

Une mise en situation professionnelle « réelle »

Les contrôleurs sont donc mis en situation professionnelle « réelle », comme s'ils étaient déjà en poste à l'Insee. Ils doivent notamment : rencontrer un commanditaire extérieur et bien comprendre sa demande, respecter la déontologie professionnelle (secret statistique par exemple) et travailler en équipe.

« Réelle » mais en modèle « réduit »

Compte tenu de la durée de la formation, la durée de l'enquête est forcément plus courte que celle d'une enquête grandeur nature. Certaines phases institutionnelles sont allégées, il n' y aura pas, par exemple, de demande d'avis d'opportunité au Conseil national de l'information statistique (Cnis). Il en est de même pour certaines phases techniques, l'échantillon et le questionnaire seront adaptés à l'exercice.
La collecte se fera par courrier, par internet et si des interviews en face à face sont prévus, les stagiaires endosseront le rôle de l'enquêteur. Ainsi, il n'y aura pas d'enquêteurs à former.

Une mise en œuvre d'un grand nombre de connaissances et de compétences

Les nombreuses connaissances et compétences acquises depuis le début de la formation seront mises en pratique lors de cet exercice. Elles seront complétées par des apports en méthodes et outils du statisticien en rapport direct avec les enquêtes (conception de questionnaires, publipostage, programmation de saisie, méthodes d'enquêtes, techniques rédactionnelles).
Cet exercice peut également être l'occasion d'un transfert de ressources, certains stagiaires spécialistes dans un domaine (logiciel de planification, relances téléphoniques, publication assistée par ordinateur...) pouvant devenir tuteurs d'autres stagiaires débutants dans le domaine.


Tous les formateurs accompagnent le projet.
07/09/2016
Cefil : 3 rue de la Cité, 33500 Libourne - tél. 05 57 55 56 00 - fax 05 57 55 56 20 - Conception et réalisation : Aphania.
Mentions légales - xhtml 1.0 - Flux RSS