Équipe du Cefil Carte d'identité du Cefil Missions et activités du CEFIL Concours de l'Insee Contact
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Témoignages
Lutte contre la discrimination et promotion de la diversité au CEFIL
Logo_label_diversité_S
Centre de formation professionnelle de l'INSEE, le CEFIL est naturellement partie prenante du dispositif de lutte contre la discrimination et la promotion de la diversité mis en place au niveau ministériel et relayé par l'INSEE. Cela peut se traduire de cinq façons.

1. Une formation à la promotion de la diversité et à la lutte contre les discriminations dispensée aux nouveaux arrivants à l'INSEE

Ce premier apport s'inscrit dans le cœur de métier du centre : la formation des nouveaux arrivants à l'INSEE. La lutte contre les discriminations y est intégrée à deux titres.
D'une part, cela procède du processus d'acculturation que remplit le CEFIL à l'égard de ces personnes qui ont choisi de rejoindre l'INSEE. Il leur transmet la culture INSEE, notamment dans la dimension déontologique. La lutte contre les discriminations en fait partie.
D'autre part, le fil rouge du parcours consiste à développer l'attitude du statisticien ; or par son attitude - en livrant des données chiffrées fiables et incontestables - le statisticien participe souvent de la lutte contre les stéréotypes. La statistique démonte les idées reçues.

Le module de formation à la promotion de la diversité évolue avec les attentes du corps social. Ainsi, il s'est enrichi d'un item sur la laïcité suite à une directive de la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.

Début 2017, Comin-g, l'association des personnels lesbiennes, gays, bi et trans. (LGBT) du ministère de l'économie, a été présentée à l'ensemble des stagiaires du CEFIL par son président Sylvain ROUZEL-BOISGONTIER. Son but : sensibliser les stagiaires à la lutte contre l'homophobie.

2. L'enjeu de mener tous les stagiaires sans exception au bout du parcours en dépit de la forte hétérogénéité des promotions

Le deuxième apport du CEFIL concerne l'attention portée à tous les stagiaires, quels qu'ils soient. Il s'agit d'accompagner des stagiaires aux formations initiales, pratiques professionnelles et niveaux hétérogènes vers le même but. L'équipe de formateurs est sensibilisée et formée aux techniques de formation pour adultes. Régulièrement, les formateurs se rencontrent pour prévenir toute difficulté. Une démarche qualité a été développée. Le fonctionnement adopté est celui du mode projet permettant à chaque stagiaire de trouver sa place. Des pratiques de tutorat, de transfert de ressources entre stagiaires sont encouragées, voire institutionnalisées.


3. Des conditions de travail les moins discriminantes possibles

Le CEFIL fournit aux stagiaires des conditions de travail permettant de concilier au maximum difficultés physiques, contraintes familiales et suivi de la formation.
Les horaires sont adaptés et respectés pour que chacun puisse mobiliser son attention au cours de la journée, des temps de travail personnel sont aménagés dans l'emploi du temps.
Enfin, un studio est mis gratuitement à la disposition de chaque stagiaire et l'accès au restaurant inter administratif à midi en semaine leur est autorisé.


4. L'insertion de stagiaires en situation délicate

Un autre apport du CEFIL est de permettre aux personnes a priori fragiles de bénéficier du parcours de formation, qu'il s'agisse des personnes en situation de handicap ou des PACTE (Parcours d'accès aux carrières de la fonction publique territoriale hospitalière et d'État).

Notamment, depuis 1996, le CEFIL dispose d'une certaine expérience pour accueillir les personnes en situation de handicap : leur arrivée est anticipée, un protocole a été mis en place par le correspondant handicap, le déroulement des projets pédagogiques passe par la recherche de la participation de tous les stagiaires sans distinction, enfin les infrastructures sont conçues pour accueillir toute personne en situation de handicap. La fonction de correspondant handicap au CEFIL est tenue par le directeur adjoint qui a ainsi toute latitude hiérarchique pour intervenir.

5. La classe préparatoire intégrée

Le CEFIL accueille et anime depuis 2012 une classe préparatoire intégrée. Les candidats sont hébergés gracieusement dans les mêmes studios que ceux mis à disposition pour les stagiaires contrôleurs. Ils ont accès au restaurant inter administratif le midi en semaine.

Concernant la formation, 150 heures de cours sont assurées par des professeurs du GRETA, entre le 15 octobre et le 15 décembre, à raison d'environ 50 heures pour chacune des épreuves du concours. Les élèves peuvent assister aux amphis thématiques dispensés aux stagiaires contrôleurs, à fin de culture générale sur les travaux de l'Insee (le recensement, l'indice des prix, les enquêtes ménages etc.). De plus, la présence simultanée des élèves et des contrôleurs stagiaires a permis dès la première année de mettre en place un système de tutorat par les contrôleurs stagiaires. Il a été très bien accueilli : sur leur temps libre et hors du projet pédagogique, les contrôleurs stagiaires acceptent volontiers d'aider les élèves, notamment en mathématiques.

Une fois les résultats de l'écrit connus, une préparation d'une semaine aux épreuves orales est proposée à tous les élèves, admissibles ou non. L'idée sous-jacente étant que cette préparation peut leur bénéficier dans d'autres démarches, de concours mais aussi de demande d'emploi pour progresser lors des entretiens d'embauche.


Ces actions inscrivent l'accueil et les enseignements du CEFIL dans le respect des exigences qui a permis au ministère d'obtenir le label diversité, délivré par l'AFNOR (l'association française de normalisation), en 2010 et son renouvellement en 2015.
02/06/2017
A voir et lire aussi
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Aucun
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Cefil : 3 rue de la Cité, 33500 Libourne - tél. 05 57 55 56 00 - fax 05 57 55 56 20 - Conception et réalisation : Aphania.
Mentions légales - xhtml 1.0 - Flux RSS